Actualités

Réaction d'Anne-Laurence Petel - Elections législatives

La XVIe législature va s’ouvrir et je veux remercier les électeurs de la 14e circonscription de m’avoir fait confiance pour les représenter 5 ans de plus au sein de l’Assemblée nationale. 

Au plan régional et national, les résultats des élections ne me satisfont pas à plusieurs titres : d’abord, parce que le vote en faveur des extrêmes a gagné du terrain, et ensuite, parce que de nombreux collègues, méritants et impliqués, tant à l’Assemblée nationale que sur leur territoire, ont perdu dimanche et ne seront pas parmi nous. 

La physionomie de l’Assemblée va désormais être bien différente et va induire une nouvelle manière de fonctionner, loin des habitudes parlementaires, qui reste à inventer. Le groupe majoritaire auquel j’appartiens ne dispose que d’une majorité relative et les partis extrêmes sont aujourd’hui plus fortement représentés qu’hier.

 Dans cette configuration, des coalitions ou des compromis seront indispensables pour voter des lois, un budget et faire avancer la France. La solution c’est le dialogue et le risque c’est désormais le blocage des institutions. Certains de nos voisins pratiquent les gouvernements de coalition, mais cette culture du compromis ne nous est pas familière. 

Aussi, les semaines qui viennent seront décisives pour montrer aux Français que nous avons la volonté et la capacité à dialoguer et à négocier entre partis et groupes parlementaires pour trouver un accord de gouvernement ou des accords au cas par cas sur les grandes réformes de l’Etat. 

Cette nouvelle configuration politique sera aussi décisive pour les oppositions qui devront avancer sans masque, et dire aux Français quel type d’opposition elles souhaitent être : une opposition constructive ou une opposition de blocage. 

Les semaines qui arrivent s’annoncent aussi passionnantes qu’imprévisibles. Mais c’est bien du sort de la France dont on parle. C’est bien du destin des Français. Nous devons tous être à la hauteur de l’enjeu quelle que soit notre étiquette politique. 

Quant à mon travail en circonscription, je l’ai très souvent dit pendant la campagne, depuis 2017, j’ai eu à cœur d’être une députée utile, sur le terrain, accessible et à l’écoute. Je continuerai à l’être.

Élue vice-présidente de la commission des affaires économiques
Jun 30, 2022
Merci à mes collègues pour leur confiance.
Première séance publique de la XVIe législature
Jun 30, 2022
Election du nouveau Président de l'Assemblée nationale au Palais Bourbon.
Votre députée
Jun 30, 2022
Premier jour à l'Assemblée nationale de ce second mandat où j'aurai l'honneur de vous représenter cinq nouvelles années.